cit_

" Ici commence l'histoire.
Elle raconte comment je suis entré en possession du Livre sanglant, comment j'ai atteint l'Orm. Cette histoire n'est pas destinée aux lecteurs au cuir tendre et aux nerfs fragiles - à qui je recommande d'emblée de reposer cet ouvrage. (. )

Oui, je parle d'un pays où la lecture peut rendre fou. Où les livres risquent de blesser, d'empoisonner, et même de tuer. Seul celui qui est prêt à accepter le risque de me lire, à mettre sa vie en jeu pour avoir sa part de mon histoire, doit me suivre jusqu'au prochain paragraphe.

(. ). Mais ne perdons pas plus de temps et entamons notre périple. Car il s'agit bien d'un voyage qui nous mènera à Bouquinbourg, la Cité des livres qui rêvent. ".

Le récit fantastique, onirique et horrifique d'Hildegunst Taillemythes, jeune dragon et poète qui bravera tous les dangers des catacombes de Bouquinbourg, hantées par le Roi des ombres, pour retrouver l'auteur du manuscrit " parfait ".



Ce livre m'a littéralement enchantée !!!


Bouquinbourg est la ville rêvée des amoureux de littérature et la description de la vie là-bas, entièrement organisée autour de la lecture, m'a fait complètement planer. L'histoire est palpitante et riche en rebondissements, les personnages sont très attachants (mention spéciale aux Rongelivres), et surtout le récit est parsemé de TROUVAILLES fabuleuses, délectables, hilarantes.

Et que dire de l'objet-livre en lui-même ! La couverture argentée "effet miroir", le papier de grande qualité, le sillustrations, ...

Et des trouvailles à chaque page ou presque, une fantaisie rafraîchissante, une invitation au rêve, à se laisser emporter dans ce monde dédié aux livres. Le roman est abondamment illustré de dessins en noir et blanc, tour à tour gothiques, drôles, mignons ou horribles. Feuilleter ce livre, tomber sur des illustrations de Rongelivres, de Bouquinbourg et ses catacombes, des Livres Sur Pattes, de Livres Qui Tuent ou de Livres qui Rêvent, c'est en tomber amoureux.

Ou alors, c'est que vous n'aimez pas passionnément la lecture.